Affichez une note signalant qu'aujourd'hui les boissons sont gratuites dans tous les distributeurs et vous serez convaincus que, lorsque le message intéresse, il est lu, compris, partagé.

En sécurité, la croyance que l’affichage change les comportements est tenace, et l’affichage reste souvent la première solution mise en place pour résoudre un problème de sécurité.

Le management envisage aussi l’affichage comme une démonstration de son engagement sécurité, et placarde des messages tels que "la sécurité est notre priorité" partout où cela est visible.

Pourtant, l'efficacité des affichages sécurité sur les comportements reste malheureusement très marginale.

Le propos n'est pas d'éliminer les affichages, certains sont nécessaires, mais de rester réaliste quant à leur efficacité et de tenter d'en maximiser l'impact.

Quels conseils pour nos affichages sécurité ?

La signalisation de respect des règles

Ces affichages sont contraignants : ils vous imposent de conduire lentement, ils limitent votre accès, vous obligent à porter tel ou tel EPI… et dans un certain sens alourdissent votre charge de travail.

Contrairement au message sur la gratuité des boissons à la machine à café, ceux-ci seront inconsciemment rejetés.

Pour en maximiser l'efficacité, veillez à n'utiliser les affichages de respect des règles uniquement sur les comportements spécifiques (ex : port des lunettes dans la zone), en vous focalisant sur le plus important.

Attention, ce que vous exigez via l'affichage doit être applicable et appliqué par tout le monde, bannissez les affichages uniquement destinées aux visiteurs ou aux clients, sous peine de discréditer toutes les autres signalisations.

L'affichage généraliste, inspirationnel

Ils n’encouragent pas un comportement en particulier, mais la sécurité en général.

Ma conviction est que ces affichages de type "Safety First" ou "Un parent ne se remplace pas" ne sont pas efficaces (on ne les voit mêmes plus au bout de quelques jours) et peuvent même être contre-productifs s'ils ne sont pas réellement traduits dans les actes quotidiens.

Mieux vaut économiser l'énergie et l’argent pour autre chose.

L'affichage informatif

Il vise à communiquer une information sécurité, par exemple le planning des formations, la mise à disposition de nouveaux gants, etc…

Le but n'est pas de faire respecter une règle, mais de générer un comportement ponctuel, comme s’inscrire à la formation, ou tester les nouveaux gants.

Les affichages informatifs peuvent avoir un impact court terme, utile à la mise en action, et doivent être utilisés comme tel. Attention à décrocher au fur et à mesure les affichages périmés…

L'affichage de feedback

C'est une autre type d'information, qui ne vise pas un comportement ponctuel, mais à générer de la prise de conscience du risque et de l'engagement.

C'est celui que je préfère...

Il peut s'agir d'information sur des faits accidentels récents, l'avancement d'actions du plan d'actions sécurité, etc...

Pour qu'il soit efficace, les équipes doivent se se sentir concernées par cette information. Celle-ci doit donc leur parler d'eux, de leur environnement de travail !

Et si possible, veillez à ce les informations transmises ne soient pas toutes négatives. Equilibrez avec des bonnes nouvelles, démontrez que la sécurité avance, grâce à l'implication de tous...

Pour aller plus loin, relisez mon article pour une communication sécurité qui fait mouche.