J'ai écouté cette semaine un épisode passionnant du toujours très bon podcast Génération Do It Yourself de Matthieu Stefani.

Dans son épisode #151, Matthieu interviewait Virginie Guyot, ex pilote de chasse et leader de la Patrouille de France.

Outre l'extraordinaire parcours de Virginie, je retiendrai quatre messages qui font écho à ma vision de la culture sécurité au sein de nos entreprises.

Virginie Guyot

1) La mission se gagne à 80% dans la préparation et le briefing. Dans nos usines, les plans de prévention, les analyses des risques avant les situations inhabituelles, etc... sont aussi la clé de la sécurité. Mieux vaut passer du temps sur une analyse des risques que sur un arbre des causes...

2) La culture du debrief permet l'apprentissage, non seulement l'apprentissage technique de pilotage ou de gestion de la mission, mais aussi le développement personnel et interpersonnel. Virginie parle de feedbacks que l'on "s'offre" les uns aux autres : je partage cette vision du feedback cadeau, qui permet de progresser.

Virginie Guyot mentionne également le debrief sécurité à chaud, à la descente des Alphajets, où le leader donne la parole, non pas à la cantonade, mais à chacun à tour de rôle pour que tout le monde s'exprime.

3) Les temps de partage plus informels sont des moments privilégiés pour écouter et détecter d'éventuelles difficultés. En nous décrivant une journée type au sein de la patrouille de France, Virginie Guyot insiste sur l'importance des temps de partage comme le sport collectif ou la pause au bar. C'est là, dit-elle, que vous détectez qui en a encore sous la pédale ou qui est en difficultés.

4) Le manque de transparence peut détruire la confiance. Avec une émotion palpable, Virginie raconte comment un équipier de la PAF a un jour pris le manche en sachant qu'il n'était pas dans son état de forme optimal, et qu'il a failli provoquer un accident en vol, perdant ainsi définitivement la confiance du reste de l'équipe.

Profitez de votre prochain footing ou de votre prochaine insomnie pour écouter cet épisode : c'est ici ou sur votre plateforme habituelle de podcasts...